Il y a 19945 aliments et 250672 membres !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Pâte brisée
Blinis
Pastis
Boudin antillais
Boudin noir
Boudin blanc
Baie de goji
Bleu de Bresse
Blanc d'oeuf
Burritos
Hlelim tunisienne
Cake au poulet façon ...
Brownies fondant veg ...
Clafoutis aux pommes ...
Salade de farfalle a ...
Salade tahitienne au ...
Risotto aux champign ...
Tortillas de dinde
Gnocchi du chef
Barres protéinées
1. Pain baguette (2406876)
2. Banane (1784456)
3. Pomme (1589645)
4. Oeuf au plat (1543933)
5. Calories pâtes (1333530)
6. Croissant (969103)
7. Avocat calories (757000)
8. Tomate (745184)
9. Pain chocolat (714957)
10. Calories riz cu ... (648739)
1 Thib01 (1385)
2 Benoit (586)
3 Myrr (577)
4 Cocogironde (380)
5 Ninie (378)
6 Phil55 (295)
7 Jimmy_ (265)
8 Mylene (221)
9 Seattle2954 (202)
10 Fitnessboy (143)

Bûche glacée

Ajouté par Staff
1996 lectures

Valeur nutritionnelle pour 100 g Bûche glacée
Calories : 268 kcal
Proteines : 3 g
Glucides : 28 g
Lipides : 16 g

Famille : Desserts


Combien de calories dans la bûche glacée ?


La bûche glacée est tout simplement une version différente de la bûche pâtissière. Généralement, il s’agit de différentes sorbets ou crèmes glacées, assemblés en différentes couches et accompagnés d’un glaçage chocolat ou aux fruits. La bûche glacée a l’avantage de se conserver plus longtemps et, comme elle est souvent consommée pour les fêtes de Noël, il est possible de l’acheter à l’avance et ainsi éviter les pénuries et la cohue des courses de fin d’année. De par sa composition, la bûche glacée est un peu moins calorique que sa cousine pâtissière. Elle apporte environ 275 calories au 100 g contre environ 320 calories pour la bûche pâtissière.



L’histoire de la bûche glacée


Ce n’est pas un hasard si la bûche s’appelle ainsi. Car son origine remonte bien à une vraie bûche de bois. En effet, dans le temps, on célébrait le solstice d’hiver par de grandes fêtes qui pouvaient durer jusqu’au jour de l’An. Une coutume voulait qu’on jette une grande bûche dans l’âtre pour que le feu brûle pendant toutes les festivités. On disait même qu’une bûche qui brûlait longtemps était synonyme d’une nouvelle année pleine de promesses. Évidemment, avec la disparition progressive des cheminées, cette coutume a, petit à petit, disparu. Elle a été remplacée aujourd’hui par la consommation d’une bûche pâtissière ou, ironiquement, d’une bûche glacée.



La bûche de Noël en Bourgogne


La bûche de Noël est à l’origine de nombreuses traditions qui divergent selon les régions. En Bourgogne, par exemple, avant de faire brûler la bûche de bois dans la cheminée pour les fêtes du solstice d’hiver, les enfants étaient envoyés prier Dieu dans un coin de la pièce. Ces prières demandaient que la bûche regorge de bonbons. Pendant ce temps, les parents dissimulaient des friandises sous la buche ou dans les trous de celle-ci. Ayant fini leur prière, les enfants découvraient les bonbons et les gardaient pour eux. A l’époque, il s’agissait de fruits confits et de noix, voire de pruneaux et de marrons, pour les plus pauvres. La bûche du solstice était donc une forme de père Noël avant l’heure.



La bûche glacée pour le régime


Vous le savez, les fêtes de fin d’année sont une période difficile pour ceux et celles qui essayent de perdre du poids. Les repas sont riches et copieux et il est difficile de ne pas trop manger. Généralement, ces repas se terminent par la traditionnelle bûche de Noël. Pour éviter de mettre à mal votre régime, le principal conseil est le même que pour tous ces repas : modérez-vous. Cela veut dire que vous pouvez vous faire plaisir, mais sans exagérer. Concernant le dessert, si vous le pouvez, choisissez une bûche glacée au sorbet, qui est moins calorique. Et, évidemment, coupez-vous une part de petite taille.

Contact | Mentions légales | Nutrition | Calories | Conseils minceur
© 2006-2019 Les-calories.com. Tous droits réservés.